Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies sur votre appareil. Consultez notre politique de confidentialité pour obtenir de plus amples informations. Continuer

Halo Inusrance
Nos experts de la location de voitures
avatar1
Nom: Ernie
À propos de: Pionnier et expert en matière d'assurance location de voitures, motivé par la recherche du meilleur rapport qualité/prix possible.
J'aime: Information transparente, satisfaction du client.
Je n'aime pas: Jargon du métier.
Nom: Ben
À propos de: Expert de la location de voitures se concentrant sur l'expérience de la clientèle.
J'aime: Expérience client de premier ordre.
Je n'aime pas: Mauvaises pratiques et service bâclé.
avatar2
 

Voyager en voiture avec des enfants

Écrit par  vendredi, 07 avril 2017 14:46

Les vacances scolaires de Pâques approchant, Assurance Location Voiture a voulu aborder le sujet du voyage en voiture avec des enfants.

Que cela soit du petit trajet maison-école ou bien des plus longs, tel que le trajet sur la route des vacances d’été il y a des règles de sécurité à suivre. Pour vous nous avons effectué des recherches complètes afin de vous guider vers un long trajet en voiture presque parfait. Nous nous sommes aussi lancé le défi de partager avec vous des conseils et astuces pour voyager avec des enfants en voiture. Parents, grands-parents, tante ou oncle nous connaissons tous le « On est bientôt arrivés ? » des enfants, après seulement 15 minutes de route … Et il y en a encore pour 5 heures !

Les chiffres et conseils de sécurité

Les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez l’enfants. Le bilan provisoire 2016 de l’accidentalité routière réalisé par la sécurité routière indique que la mortalité routière est en hausse de 0,2% entre 2015 et 2016 soit 8 décès de plus. Selon le site de la sécurité routière les enfants de moins de 15 ans seraient les principales victimes lors d’un accident de la route.

Afin d’obtenir plus d’informations, nous avons eu la chance d’être orienté par la délégation à la sécurité routière et à la circulation routières. Ils ont accepté de répondre à quelques questions :

Pensez-vous qu’il est mieux que les enfants soient face à la route ou bien dos à la route ?

La délégation à la sécurité et à la circulation routières n’est pas directement en charge des équipements des véhicules. Le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer qui traite aussi des questions de transport, est en charge de cette question dans le cadre de sa compétence sur le sujet de la sécurité des véhicules. Un siège de retenue pour enfants homologué est bien sûr recommandé et nombre d’entre eux sont conçus pour être dos à la route, afin d’assurer une bonne sécurité pour l’enfant.

Avez-vous observé une baisse d’enfants blessés lors d’accident depuis l’intégration de la nouvelle loi R129 sur les sièges auto enfants ?

Nous n’avons pas de statistiques précises qui permettraient d’appuyer une réponse exacte à cette question. Cependant des sièges auto muni d’un système Isofix sont recommandés pour les enfants.

Lors d’accidents de la route, il n’est pas toujours facile de déterminer si l’enfant a été blessé car il été mal installé, mal attaché ou non attaché. Il est rare mais aussi possible qu’un siège ait présenté un défaut.

Avez-vous des consignes de sécurité ? Par exemple on tombe en panne sur l’autoroute devons-nous sortir les enfants de la voiture et les mettre de l’autre côté du rail de sécurité ? Si oui, même s’il fait des températures négatives ? Est-il conseillé d’avoir un gilet jaune pour eux ?

Le terme recommandation est plus approprié plutôt que consigne. Il est recommandé vivement que toutes les personnes présentes dans un véhicule l’évacuent en cas de panne sur l’autoroute et se mettent derrière les rails de sécurité. Une augmentation de nombre de décès de piétons sur l’autoroute en 2016 a été constatée. En moyenne une dépanneuse sera sur les lieux dans les 15 à 20 minutes, donc même s’il fait froid il est recommandé de sortir du véhicule.

Il est obligatoire pour le conducteur d’avoir et de revêtir un gilet jaune de sécurité en dehors de son véhicule et il est conseillé d’en avoir un pour chaque passager. Surtout s’il faut sortir du véhicule car l’autoroute est l’endroit auquel on ne s’attend pas à rencontrer de piétons.

Temps de pauses et leurs fréquences, des recommandations ?

Il est préconisé pour tous les conducteurs de faire une pause toutes les deux heures. C’est bien sûr important pour le conducteur, mais aussi pour les passagers, surtout s’il s’agit d’enfants qui ont besoin de se dégourdir les jambes. Un temps de 15 à 20 minutes de pause est conseillé afin de s’hydrater, s’alimenter et reposer les organismes. Le conducteur qui doit se concentrer durant la conduite peut ainsi aussi se reposer.

Durant les grands départs en vacances les stations d’autoroutes organisent les aires de repos pour soutenir les conducteurs et les encourager à prendre des pauses le plus souvent possible. Des aires de jeux pour enfants sont aussi installées.

Propos recueillis par un professionnel à la sécurité routière et à la circulation routières.

Accidents de la circulation routière en voyageant avec des enfants faits et chiffres - infographie

Les enfants et le siège-auto

Lors d’un trajet en voiture il est très important d’observer certaines précautions de sécurité. Selon la Prévention Routière, 40% des accidents graves impliquant un enfant se produiraient sur des trajets inférieurs à 3km. Il est obligatoire d’utiliser un dispositif approprié afin d’attacher les enfants de moins de 10 ans, le siège auto doit être adapté à la taille et au poids de l’enfant. Un enfant ne doit normalement pas être assis à l’avant d’un véhicule avant l’âge de 10 ans sauf installé dans un siège auto dos à la route. Si les enfants ne portent pas la ceinture de sécurité, c'est une amende de catégorie 4 en France : 135 €.

Choisir le bon siege

Le port d'une ceinture pour les enfants est obligatoire, systématique et non négociable, quelle que soit la durée du voyage. L'efficacité des contraintes des plus petites, pour être au maximum, doit s'adapter à leur morphologie. La norme R129, introduite en juillet 2013, renforce la sécurité des enfants en imposant le système de fixation Isofix, classant les sièges en fonction de la taille de l'enfant plutôt que de son poids et prolongeant l'installation obligatoire dos à la route (15 mois et 80 cm minimum).

Votre enfant a-t ’il moins de 10 ans ? Sa place est à l'arrière. L'endroit le plus sûr pour l'impact latéral est l'endroit central. Mais il y a deux dérogations à ce principe : la première pour un bébé, il peut être dos à la route sur le siège du passager avant, avec la condition exclusive de désactiver l’airbag et d’être dans un siège auto ; le deuxième, lorsque le siège arrière est inexistant ou n'est pas équipé de ceintures de sécurité.

Nous avons eu la chance de pouvoir poser quelques questions à Pierre Bazzucchi, chargé de mission au sein du bureau des voitures particulières de la sous-direction à la sécurité et aux émissions des véhicules à moteurs depuis 2012

Pensez-vous qu’il est mieux que les enfants soient face à la route ou bien dos à la route ?

Les études récentes ont montré qu'il est préférable d'un point de vue de la sécurité pour les enfants, que les plus jeunes d'entre eux soient installés dos à la route lorsqu'ils sont en voiture, et ce le plus longtemps possible, au moins jusqu'à 18 mois, voire même plus.

En effet, lors d'un choc par l'avant (cas le plus fréquent), les contraintes que devront supporter la tête, la nuque et le thorax de l'enfant seront bien moindres si l'enfant est installé dos à la route, ce qui diminuera le risque de lésions et de blessures.

Combien de temps un enfant peut être laissé dans un siège auto ? Doivent-ils être régulièrement « bougé » ?

Il n'existe pas de durée maximale, mais comme tout à chacun, lorsque nous sommes longtemps dans une position, il apparaît nécessaire pour notre bien-être et notre confort de changer de position.

Le conseil généralement prodigué est donc d'utiliser le siège auto de préférence seulement pour le transport en voiture, et de ne pas laisser les enfants trop longtemps dedans (les sortir lors de pause sur l'autoroute par exemple)

Avez-vous déjà rencontré des cas ou les enfants arrivent à se détacher de leurs sièges sécurisés ? Si oui un conseil pour éviter cette situation ?

Normalement, si les jeunes enfants sont correctement installés dans leurs sièges (harnais en bonne position et bien serré selon les préconisations du fabricant), il n'est à priori pas possible de se détacher. J'insiste particulièrement sur l'importance de prendre le temps de bien installer et bien attacher les enfants dans leurs sièges. Une mauvaise installation fait courir un grand risque pour l'enfant en cas d'accident, même à faible vitesse, car il pourrait être éjecté lors du choc.

Les enfants plus grands en revanche peuvent se détacher eux-mêmes, il convient de faire preuve de pédagogie pour leur expliquer les risques encourus.

Réglementation européenne en matière de conduite lorsque vous voyagez avec des enfants

Un siège peut être homologué pour plusieurs groupes de poids ou de taille :

Groupes 0 : de la naissance à 10 kg / ** jusqu'à 70 cm

La musculature de votre bébé est insuffisante et ses parties cervicales sont trop fragiles pour résister à une forte décélération ou à un choc frontal. Par conséquent, le siège d'auto doit être positionné dos à la route, idéalement à l'arrière. Il est fixé avec la ceinture de sécurité selon les instructions du fabricant.

Le lit-nacelle est idéal pour les longs trajets, il permet à votre enfant (jusqu'à 6 mois) de voyager à plat. Avec une sangle autour de la ceinture et / ou un filet anti-éjection, il est fixé transversalement dans le siège arrière grâce aux points d'ancrage des ceintures de sécurité.

Groupe 0+ : de la naissance à 13 kg / ** jusqu'à 80 cm

Version surdimensionnée de la précédente, ce siège permet de transporter l'enfant à la route, dans une position semi-allongée. Il doit être installé dans les mêmes conditions que le siège du groupe 0.

Groupes 1 : de 9 à 18 kg / ** jusqu'à 1 mètre

L'enfant est bien assis et peut résister aux forces qui le propulsent en avant pendant le freinage. Il peut être installé dans un siège muni d'un harnais (siège baquet) ou dans un siège avec une étagère de protection (siège réceptacle) qui peut être fixée aux deux points d'ancrage de la ceinture centrale.

Groupe 2 (15-25 kg), groupe 3 (22-36 kg) / ** jusqu'à 1 m 50

La taille et le poids de l'enfant exigent qu'il soit installé dans un siège ou sur un rehausseur jusqu'à l'âge de 10 ans.

Le saviez-vous ? Dans une collision à 50 km / h, la violence de l'impact équivaut à une chute au 3ème étage d'un bâtiment. En cas de projection contre une partie rigide de l'habitacle (seuils de porte, sièges, pare-brise), les conséquences fatales peuvent survenir chez les enfants à partir de 20 km/h. Lors de chaque voyage, assurez-vous que votre enfant est bien mémorisé.

Nos conseils

Bien que tout bon professionnels fassent appel au bon sens, nous avons quelques conseils pour vous afin de passer un bon trajet. Un trajet en toute sécurité avec des enfants occupé et détendu c’est un bon début pour passer de super vacances.

Conseils en matière d'information pour voyager avec des enfants

Souscriptions Express

Sans Franchise EuropeSans Franchise Europe
Couverture Totale De Franchise
Sans Franchise MondeExess Europe
Couverture Totale De Franchise
USA et CanadaExcess Europe
Franchise, CDW/LDW
Monde PlusExess Europe
Franchise, CDW/LDW